Blog

A la poursuite de l’indépendance économique de la République démocratique du Congo

Conférence de lancement de l’Institut Makutano

Motivation et objet

A l’occasion de la commémoration de l’indépendance politique de la République démocratique du Congo, une interrogation sur l’indépendance économique du pays s’invite avec acuité tant il est vrai que sans celle-ci, la première ne saurait être appréciée à sa juste valeur. Le réseau Makutano organise ce samedi 27 juin 2020, sous forme de webinaire, une conférence académique sur ce thème pour mettre en évidence les pistes d’avancée vers l’indépendance économique de la République démocratique du Congo. Au-delà, Les trois axes majeurs qui seront discutés sont : l’indépendance
financière et ses limites, l’indépendance énergétique et la politique industrielle ainsi que le capital humain dans la transformation de l’agriculture. Au-delà de la compréhension des démarches intellectuelle et empirique de la transformation industrielle, la conférence apportera une lumière sur l’état du portefeuille de projets d’investissements y relatif en RDC, le processus concret de lancement d’un projet en partenariat avec le gouvernement congolais via l’accompagnement de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements ainsi qu’une esquisse d’une nouvelle politique d’investissement.


Programme

11h00 : Ouverture et présentation du projet de lancement de l’Institut Makutano, Think tank du réseau Makutano.

Nicole Sulu Tshiyoyo, Fondatrice du réseau Sultani Makutano.

11h05 : Présentation sur « L’indépendance financière et ses limites : la balance entre stratégies d’accès aux marchés internationaux et développement d’un système financier interne ».

José Manoka Mussala (MBA), Vice-Président en charge du Business Development pour la ligne de métier Banking, Funding & Financing de la banque Clearstream Banking Luxembourg S.A.

11h20 : Présentation sur « L’indépendance énergétique et la politique industrielle : cas de la transformation structurelle d’une économie de ressources naturelles ».

Jean-Marc Kilolo Malambwe (PhD, MBA), Economiste international, Professeur à l’Université Protestante du Congo et à l’Université Pédagogique Nationale.

11h35 : Présentation sur « Capital humain et transformation de l’agriculture : rôle des entreprises et des décideurs ».

Christian OTCHIA (PhD), Professeur associé à l’Université de Nagoya au Japon.

11h50 : Présentation sur « Portefeuille de projets de la RDC compatible avec l’indépendance économique, en finance, énergie, agriculture et ressources minières : esquisse d’une nouvelle politique d’investissement ».

Anthony NKINZO, Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements.

12h05 : Séance de questions-réponses et échanges

12h30 : Fin de la conférence


Notes biographiques des principaux orateurs

José MANOKA MUSSALA (MBA)

Expert des services financiers pour la clientèle institutionnelle. Totalisant une expérience professionnelle d’une vingtaine d’années dans l’industrie bancaire, Monsieur Manoka a exercé diverses fonctions opérationnelles, commerciales et de développement produit dans les lignes de métiers liés aux services aux investisseurs ainsi qu’aux opérations sur les marchés des capitaux. Son parcours professionnel s’étale sur trois continents : l’Afrique, l’Amérique et l’Europe. En effet, Monsieur Manoka a travaillé en RDC, en Belgique, aux USA et plus récemment au Luxembourg. Aujourd’hui, Monsieur Manoka est Vice-Président en charge du Business Development pour la ligne de métier Banking, Funding & Financing d’une banque au Luxembourg. Formé à l’Université Catholique de Louvain (Louvain-La Neuve) où il a obtenu une licence en sciences économiques, il détient également un MBA en banque décroché auprès de l’Université de Londres (Unversity of London).

Jean-Marc KILOLO MALAMBWE (PhD, MBA)

Professeur d’économie à L’Université Protestante du Congo et à l’Université Pédagogique Nationale. Economiste international spécialisé dans les questions de commerce et développement international, il détient un doctorat de l’École polytechnique de Paris, un MBA de l’UQAM, une Maîtrise en économie de l’université de Montréal et une licence en économie de l’Université catholique de Louvain. Auteur de plusieurs publications dans des revues savantes telles que Review of the World Economics, Journal of international trade and economic development, Economics and Politics, etc., il a codirigé un volume de la revue d’Intelligence Stratégique et des Relations Internationales (Dounia) consacré à l’émergence de la RDC. Expert africain reconnu, il a animé des séminaires de renforcement de capacités dans environ 15 pays d’Afrique. Dans son parcours professionnel, il a exercé comme économiste au Canada (Institut de la Statistique du Québec), en
Suisse (Commission Economique pour l’Europe, CNUCED, International Trade Center), au Kenya (United Nations office for Disaster Risk Reduction) et au Cameroun (Commission Economique pour l’Afrique).

Christian OTCHIA (PhD)

Professeur d’économie à Nagoya University au Japon, Monsieur Otchia possède une vaste expérience pratique dans la conception et la mise en œuvre de politiques industrielles, ayant travaillé avec divers gouvernements locaux et nationaux (Japon, Vietnam, Cambodge, Burkina Faso, Éthiopie, Tchad, Cameroun) et des organisations internationales (FAO, CNUCED, CEA, Banque Mondiale). Ses domaines de recherche comprennent la politique économique, l’économie du travail, et l’économie du développement. Son approche consiste en l’utilisation de la statistique et des modèles d’équilibre général calculables (EGC) à l’étude de la pauvreté, les inégalités, le lien entre la croissance économique et les changements structurels ainsi que la politique industrielle dans le contexte de la mondialisation. Il a contribué au développement d’outils analytiques d’évaluation des politiques économiques dans les pays en développement, en ce compris les modèles EGC et la croissance inclusive, avec une reconnaissance de l’International InputOutput Association à travers un prix en 2013. Il a également reçu en 2016 le prix Lawrence R. Klein de la Pan Pacific Association of Input-Output Studies et le premier prix Thomas Rutherford de la GAMS corporation et le Center for Global Trade Analysis de l’Université de Purdue pour ses travaux sur les modèles ECG et de micro-simulation. Actuellement, il se concentre sur l’application des méthodologies développées sur l’impact de compétences socio-émotionnelles sur le marché du travail en termes d’emplois, d’entreprenariat et de revenus en Afrique Subsaharienne. Il a de nombreuses publications dans de revues scientifiques internationales huppées.

Anthony NKINZO (Licence, Certificat d’études supérieures approfondies)

Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) en République Démocratique du Congo (RDC). Il a été Associates Partner en charge du volet juridique et fiscal au sein du Cabinet ABN Nzailu & Co et Tax & Legal Manager au sein de Cabinet PricewaterhouseCoopers/RDC. Il a également une solide expérience au sein de l’administration publique puisqu’il a été Directeur de Cabinet au Ministère du Portefeuille puis Directeur de Cabinet à la VicePrimature du Ministère du Budget après avoir été Agent Vérificateur de recouvrements à la Direction générale des impôts. Licencié en Droit de l’Université de Kinshasa, il a une certification en études supérieures approfondies sur le Management Général Avancé de la Grande école de commerce HEC Paris.

Recent News​

100 ateliers de couture contre le Coronavirus

A l’initiative du Réseau Makutano et du PNUD, une centaine d’ateliers de couture de Kinshasa ont été appelés à proposer leurs services pour la confection de masques de protection en

Rencontre avec le docteur Muyembe

Fructueuse conversation entre le Docteur Jean-Jacques Muyembe, Directeur de l’Institut de Recherche biomédicale de RDC, Felly Samuna, DG de Congo Call Center, et Nicole sulu.

CONTACT

Newsletter

Accéder aux publications.

Pour accéder aux publications de l'Institut Makutano, merci de renseigner votre adresse Email.